Articles sur Emeraude Transition Energétique

La radio « Parole de Vie » parle d’Emeraude Transition Energétique

Publié le 9 mai 2021 : Interview de Jean-Pierre Thomas qui présente l’association et ses actualités

Paru dans La Mouette de Lancieux, Mai 2021

Lancieux. La transition énergétique a son association

Ouest-France, 12 novembre 2020

Née du premier confinement, l’association Emeraude Transition Energétique, à Lancieux (Côtes-d’Armor), veut œuvrer à une transition énergétique locale et concrète.
Michel-Eric Ehrlich (un des membres fondateurs) et Jean-Pierre Thomas (président).

Créée officiellement mi-juin, l’histoire de l’association Émeraude Transition Energétique, de Lancieux (Côtes-d’Armor), a démarré pendant le premier confinement. Désœuvré, son futur président, Jean-Pierre Thomas, décide alors de solliciter, par mail, 50 de ses contacts pour leur proposer de « faire quelque chose pour la transition énergétique ». Après de nombreux retours positifs, ils sont rapidement douze membres fondateurs de l’association, à échanger en visioconférence.

« Apporter des réponses concrètes ». Émeraude transition énergétique, qui a déjà son site internet (EmeraudeTransitionEnergetique.fr) et son matériel de communication compte aujourd’hui près de trente adhérents. Elle s’est fixé trois objectifs : sensibilisation, accompagnement et lancement de projets citoyens.
Cela passe, par exemple, par l’aide à la recherche d’un artisan pour un projet de pose de panneaux photovoltaïques, l’orientation vers les bons interlocuteurs pour son projet d’isolation ou, à terme, des projets citoyens d’installation solaire sur les toits de collectivités.

L’idée n’est pas de se substituer aux élus, mais de les aider à mettre en œuvre une politique de transition énergétique. « On veut apporter des réponses très concrètes et locales à la question, que puis-je faire pour participer à la transition énergétique ? », explique Jean-Pierre Thomas, président.
Basée à Lancieux, l’association entend couvrir le territoire de la Communauté de Communes de la Côte d’Émeraude (CCCE), mais reste à l’écoute des acteurs et projets voisins. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. « On a plein de projets, mais il faut des hommes et des femmes pour les mener à bien », explique Michel-Eric Ehrlich, un des membres fondateurs.

Ouest-France, 10 octobre 2020 : « Comment maîtriser sa consommation d’énergie ? » par Emeraude Transition Energétique